mers australes

  • * PERIPLE DANS LES ILOTS DES MERS AUSTRALES

    Domaine fragile des manchots royaux, des otaries et des éléphants de mer, les Terres australes françaises regroupent trois cent vingt-deux îles et îlots à proximité du continent antarctique. Aux militaires et aux chercheurs qui s’y accrochent, été comme hiver, elles offrent le vent, les tempêtes, la solitude …

     

    périple dans les îlots des mers australes

    La citadelle glacée des Hurlevents

    Les îles de la Désolation portent le nom de Kerguelen en l’honneur de ce chevalier qui les découvrit en 1772. Dépourvue du moindre arbuste, balayée par des vents d’ouest glacés et soufflant à plus de 150 km à l’heure, la Grande-Terre a été désertifiée par des lapins (introduits en 1878) qui se sont gavés des choux la recouvrant. Quand vient le printemps austral en octobre, les ornithologues campent au pied du plateau des Hurlevents pour étudier les albatros à sourcils noirs qui nichent dans les parages.

     

    périple dans les îlots des mers australes

    L’île maudite à l’étreinte trompeuse

    Si Saint-Paul, avec le cercle parfait de son cratère volcanique entrouvert, semble tendre les bras aux marins, c’est pour mieux les rejeter. Arrivé en 1792 pour chasser l’otarie, le capitaine Peron n’y reste que quarante mois, ayant fini par haïr les hommes de son équipage qui le lui rendaient bien. En 1843, Louis-Adam vient y pêcher la « fausse morue » ; il renonce cinq ans plus tard. En 1930, sept hommes sont oubliés dans la conserverie de langoustes créée par les frères Bossière ; quatre meurent du scorbut et l’installation va tomber en ruines. Aujourd’hui, l’île appartient aux otaries.

     

    périple dans les îlots des mers australes

    La station tournée vers les nuages

    La base Martin-de-Vivies, sur l’île Amsterdam, bénéficie d’un climat relativement doux. Elle porte le nom de son fondateur venu en 1949 installer une station météo. Formée par le cratère d’un ancien volcan, Amsterdam fait l’objet de contrôles sismiques continus.

     

    périple dans les îlots des mers australes

    Poussière de terres dans l’océan Indien

    Les Terres australes françaises, les TAF, au sud de l’océan Indien, sont réparties en trois districts. Les îles Crozet qui se divisent en deux parties : le groupe de l’Ouest qui comprend l’île aux Cochons, les îles des Apôtres et l’île des Pingouins ; le groupe de l’Est qui est composé de l’île de l’Est et de l’île de la Possession. Venteux et neigeux, l’archipel constitue une magnifique réserve d’oiseaux de mer. L’archipel des Kerguelen réunit une multitude d’îlots autour de la Grande-Terre que domine le mont Ross ; les îles abritent de nombreuses compagnies d’oiseaux de mer et de manchots ; les phoques, bien protégés, ont pu se multiplier, mais les otaries qui ont été décimées par l’homme restent rares. Les îles Saint-Paul et Amsterdam, distantes de 100 km, sont toutes deux d’origine volcanique. Situées plus au nord que les autres districts, elles bénéficient d’un climat plus doux.

    périple dans les îlots des mers australes

    périple dans les îlots des mers australes