l'arbre de la vie

  • * L'ARBRE DE LA VIE (poème de ma composition)

    l'arbre de la vie

    L’enfance

     

    C’est un hymne à la vie et donc notre naissance

    Et puis les tout premiers pas d’un petit enfant

    Ses découvertes, ses jeux, l’amour des parents

    Etre accepté, aussi aimé, c’est une chance !

    Viennent l’école et aussi notre cher village

    Notre éducation, de la vie l’apprentissage

    La propreté et le besoin de s’affirmer

    En lui laissant le bon moyen de s’exprimer

    La protection et l’amour de ce petit être

    Pour qui le monde semble neuf au quotidien

    Lui procureront dans la vie tout le bien-être

    Recevant de ses parents le meilleur soutien.

     

     

    l'arbre de la vie

     

    L’adolescence

     

    L’adolescence, période très perturbante

    Et les hautes écoles sont très contraignantes

    C’est à ce moment que tous les jeunes se cherchent

    Notre corps va se transformer, il se dépêche

    Premier baiser, premier amour, pièges de vie

    Orientation du travail, il faut choisir

    On cherche la tendresse, sensualité

    En réalisant un besoin de liberté

    La mode nous interpelle et on devient « moi »

    On trouve au contact de l’autre premiers émois

    Période entre l’enfant et le monde d’adulte

    Où corps et cœur sont envahis de longs tumultes

     

     

    l'arbre de la vie

     

    L’adulte

     

    L’âge adulte et de ses responsabilités

    Passion d’un amour, désirs brûlants et ardents

    Où corps et cœurs se confondent impatiemment

    Besoin d’un travail pour affronter cette vie

    Jusqu’à être prêt pour fonder une famille

    Et puis à son tour transmettre à ses chers enfants

    L’éducation, bonheur reçu de nos parents.

     

     

    l'arbre de la vie

     

    La vieillesse

     

    Après une longue vie aussi bien remplie

    Formée de joies, de peines et puis de serments

    Il ne restera que les souvenirs brûlants

    Enfouis en nous et en notre mémoire vive.

    Si nous avons maîtrisé toutes ces années

    Nos souhaits, désirs et nos plus folles pensées

    Nous devons être heureux de ces jours accordés.

    Vivre paisiblement et un peu de chance

    Respect des cheveux blancs et riches d’expériences

    Accordons-leur l’écoute et un peu de patience

    Mais jusqu’à ce que le glas un jour nous transporte

    Vers un monde là-bas que l’on ne connaît pas

    Et tandis que déjà notre mort nous escorte

    Nous emmenant main dans la main vers l’au-delà ………….

    l'arbre de la vie