* L'ABBAYE D'ORVAL (ma visite en octobre 2017)

Orval, 9 siècles d’hospitalité cistercienne

DSCF9002.JPG

L’histoire de cette prestigieuse abbaye commence en 1020 quand quelques bénédictins italiens choisissent un vallon pour y bâtir ce qui va vite devenir un haut-lieu de ferveur chrétienne. Plusieurs fois au cœur de la tourmente, l’abbaye renaîtra de ses cendres. C'est en 1926 qu'elle se redresse pour la dernière fois, lorsque des moines cisterciens de Sept-Fons dans l’Allier relèvent les ruines laissées par la Révolution française et créent une brasserie et une fromagerie pour financer la reconstruction.

DSCF9003.JPG

Cette œuvre gigantesque est entreprise sous la houlette d’un moine de l’abbaye de la Trappe à Soligny, Dom Marie-Albert van der Cruyssen, un ancien entrepreneur belge gantois qui deviendra aussi le premier abbé du nouveau monastère.

DSCF9004.JPG

Les plans sont établis par un ami, l’ingénieur-architecte Henry Vaes qui y travaillera durant 20 ans.

DSCF9005.JPG

La nouvelle construction est bâtie sur les vestiges du 18ème siècle. L’abbatiale élevée au rang de basilique est consacrée en 1948.

DSCF9007.JPG

 

L'Orval est une bière trappiste belge de fermentation haute.

bière.jpg

DSCF9009.JPG

Elle est l'une des sept bières mondiales autorisées à arborer le logo hexagonal "Authentic trappist product", garantissant que le produit est fabriqué au sein d'une abbaye trappiste, par ou sous le contrôle des moines, et qu'une partie des revenus de sa commercialisation est consacrée à des œuvres caritatives.
A teneur unique en alcool (5,2 %). Si on laisse reposer la bière un an en cave, le volume d'alcool peut monter jusqu'à 7,2 %. Ainsi, sur l'étiquette de la bouteille, le volume d'alcool indiqué est de 6,2 %, la valeur intermédiaire. Elle se caractérise par une amertume assez forte et gagne à mûrir en cave pendant quelques mois, debout, à l'abri de la lumière à une température stable comprise entre 10 et 15 °C.
Il existe également la bière de 3,5 °, appelée « bière verte » parce qu'historiquement elle était embouteillée en bouteilles vertes. Elle n'est disponible qu'à la brasserie-restaurant "l'Auberge de l'Ange Gardien" jouxtant l'Abbaye.

orval


L'Orval est une bière connue nationalement et internationalement.

Le fromage d'Orval est fabriqué sur le site de l'abbaye trappiste d'Orval depuis 1928.

fromage.jpg



Il est fait à base de lait de vache frais, entier, pasteurisé et récolté dans les fermes voisines de l'Abbaye, en Gaume. Elles sont toutes certifiées « Qualité Filière Lait ». L'affinage du fromage se fait en hâloir et dure trois semaines. Les lavages de la croûte naturelle de couleur « orangée » sont entièrement réalisés à la main afin d'obtenir un goût riche et typé ainsi qu'une texture souple et fondante.

Fondée en 1132, Notre-Dame d'Orval est l'une des abbayes cisterciennes les plus remarquables de Belgique.

DSCF9010.JPG

Lovée dans une vallée profonde, elle abrite encore actuellement une communauté de moines.

DSCF9011.JPG

Sa source, sa rosace séculaire et son jardin de plantes médicinales constituent les trois points forts de la visite des ruines, à compléter par un tour du musée, aménagé dans les fondations du XVIIIe siècle, qui vous permettra de découvrir l'histoire du monastère à travers la production des anciennes forges, la maquette de l'abbaye construite par Laurent Dewez ainsi que la production picturale du frère Abraham, peintre célèbre au XVIIIe siècle.

 

orval

DSCF9008.JPG

rosace.jpg

Elle fut reconstruite à partir de 1926, sur les fondations du monastère détruit à la Révolution Française.

abbaye.jpg

DSCF9006.JPG

orval1.jpg

 

Écrire un commentaire

Optionnel