* THAILANDE

Pays du sourire où se trouvent, dit-on, les plus belles femmes du monde. Pays aux temples d’or, aux bouddhas d’émeraude et aux moines en robe jaune. Pays d’îles et de plages vierges. Mais aussi pays de fragile liberté, aux frontières harcelées par la guérilla, et Etat du Tiers-Monde en lutte pour son émergence économique.

 

thailande

Un piton comme un doigt sur la mer

Prodigieuse sculpture de l’érosion au cours des millénaires, ce rocher calcaire, couvert de végétation tropicale, émerge, parmi des centaines d’autres, d’une mer d’Andaman peu profonde où l’on voit par transparence le sable corallien blanc. C’est la baie de Pang Nga, où les pirogues à moteur promènent les touristes.

 

thailande

Née dans la fange, la fleur de beauté

Des enfants cueillent les fleurs du lotus dans une mare. Partout en Thaïlande l’eau se trouve à proximité. Les animaux et les hommes s’y retrouvent sans cesse pour s’en rafraîchir pendant les journées torrides qui précèdent la mousson. Toujours présent dans les autels domestiques et les temples, le lotus est à la fois ornement et offrande religieuse.

 

thailande

Bangkok des anges et des eaux

La cité lacustre, avec ses canaux, ses palais, ses temples et ses hôtels de luxe, fascine depuis des siècles l’imaginaire de l’Occident.

Un peintre entretient l’émail et l’or des kinaries, les femmes-oiseaux aux mains jointes qui ornent les toits du temple Wat Arun. Le Chao Phraya, grand fleuve qui sépare Bangkok en deux. Le vieux quartier de Thonburi et ses canaux. Bangkok est sans doute l’une des villes les plus bruyantes et les plus polluées du monde. Mais il suffit de passer un portail pour se retrouver au calme, dans les espaces protégés du Wat Phra Kaeo, le temple du Bouddha d’émeraude, et du Palais Royal qui lui est contigu et où les enfants se livrent à des combats de chula, cerfs-volants femelles. Les stupas, clochers bouddhistes, quelle que soit leur date de construction, sont sans cesse redorés à neuf.

 

thailande

Neuf millions d’hectares sous les eaux

Les pieds dans l’eau ou la tête dans la poussière, les agriculteurs doivent encore effectuer de nombreuses opérations à la main. Qu’il s’agisse de repiquer ou de mettre le riz en sac. L’introduction des semences à haut rendement a profondément transformé les méthodes culturales, sans toutefois ôter son charme à la rizière où pousse encore la fleur de lotus.

 

thailande

Des statues pour parler avec l’au-delà

Prosternés devant une statue de Bouddha couché géant ou dans un temple privé de Bangkok, devant des lingams (phallus) représentant Shiva, les Thaïlandais font preuve de la même ferveur. Cultes hindouistes et bouddhistes mêlent partout leurs cérémonies, leurs rites, leurs temples et ce sont les mêmes fidèles qui passent des uns aux autres avec leurs fleurs, leurs bâtons d’encens et leurs feuilles d’or. Mais la robe des jeunes bonzes est encore le signe le plus fréquent de l’omniprésence de la religion bouddhiste dans la vie du pays.

 

thailande

 

Commentaires

  • Un joli pays. Merci de nous le faire découvrir. Bonne semaine Josiane.

  • merci beaucoup petit belge de ta visite

Les commentaires sont fermés.