• * LE CHRYSANTHEME

    CHRY.jpg

    Roi de l’automne, tu fleuris quand tout s’éteint

    Et tu redonnes, lumière dans les jardins

    En palettes de couleurs impressionnantes

    Tu souris toujours et tu nous agrémentes !

     

    Pas de parfum, de volupté pour nous griser

    Pour nos défunts, tu couvres les cimetières

    Rappelant avec une émotion sincère

    Nos chers disparus, ceux que nous avons aimés !

     

    La nature se meurt, les arbres sont ocres

    Les feuilles tombent, mais le vent les emporte

    Au seuil de l’hiver, dans le brouillard du matin

    On te considère, comme la fleur du chagrin.

     

    Chrysanthèmes en pompons, sous d’autres formes

    Venant aussi du Japon, tu nous transformes

    N’es-tu pas, pour ta beauté, ta simplicité

    La fleur que nous aimons tous pour nous rassembler !

    chrys.jpg

  • * LES PYRENEES ESPAGNOLES

    LA TRAVERSEE DES PYRENEES ESPAGNOLES

    Euskadi, Navarre, Aragon et Catalogne regorgent de lieux emblématiques, mais aussi d’endroits plus secrets, plus intimes, et tout aussi superbes. Balade dans cet autre pays pyrénéen.

     

    les pyrénées espagnoles

    Jaizkibel

    Dominant la baie de Pasaia, cette montagne dentelée par les vents et l’érosion est un véritable bijou du littoral basque. Végétation luxuriante, falaises escarpées, le Jaizkibel ressemble à un bout du monde exotique pour les Pyrénéens, mais il est un phare annonçant le retour au pays pour ceux qui arrivent de l’Océan. Avec ses modestes 547 mètres d’altitude, ce massif à la géologie fantasmagorique est un grandiose point de départ à la découverte des Pyrénées du sud.

     

    les pyrénées espagnoles

    Sierra de Andia, une terre envoûtante

    Haut plateau karstique, dressé au cœur de la Navarre, la Sierra de Andia est l’un des principaux massifs d’Euskal Herria. Elle en est d’ailleurs le centre géographique.

    Les roches calcaires de Malkaxko, paysage typique de la Sierra de Andia. On peut y voir des chevaux, le plus souvent des pottoks, s’y promener en toute liberté.

    Ce petit territoire abrite bovins et ovins, dont deux races spécifiques, la tatxa et la carranzana, qui broutent dans le parc naturel.

     

    les pyrénées espagnoles

    Bardenas reales

    Illustrant à merveille la diversité géographique des Pyrénées, les Bardenas Reales dévoilent leurs reliefs arides sur 42500 ha au sud de Pampelune, en Navarre. Ce secteur est classé « parc naturel et réserve de biodiversité ».

     

    les pyrénées espagnoles

    Foz de Arbayun

    Ce gigantesque canyon, à l’entrée de la vallée de Salazar, est le plus grand et le plus impressionnant de Navarre. Les 6 km sculptés par le cours tortueux du Rio Salazar abritent une végétation variée mais aussi une très importante colonie de vautours fauves que l’on peut observer depuis le belvédère d’Isa. Le village de Lumbier, connu lui aussi pour ses formidables gorges, abrite un centre d’interprétation qui permet de découvrir les écosystèmes de ces sites naturels grandioses.

     

    les pyrénées espagnoles

    Les Mallos, royaume du vertige

    Entre Jaca et Huesca, les vertigineuses parois qui se dressent dans le ciel d’Aragon ont fait de la région du Reino de los Mallos un haut lieu de l’escalade. Hiver comme été, des grimpeurs du monde entier défient des voies légendaires. Sous le regard d’une colonie de rapaces.

    Hautes de plus de 300 m., les falaises, en forme de cigare, des Mallos de Riglos attirent ces grimpeurs.

    Le petit village de Riglos est situé au pied des Mallos. Ses maisons blanches se détachent de ses poudingues et de leur couleur ocre produite par l’oxydation des matières ferreuses.

     

    les pyrénées espagnoles

    Mont Perdu

    C’est par le chemin qui mène au refuge de Goriz que les randonneurs s’attaquent au mythique mont Perdu. Sommet emblématique de l’Aragon avec ses 3355 m d’altitude, el Monte Perdido déchaîna les passions des plus grands pyrénéistes partis à l’assaut de ce grand massif calcaire.

     

    les pyrénées espagnoles

    Alquézar

    Le village perché au cœur de la Sierra de Guara, en Aragon, illustre toute la richesse historique et culturelle du nord de l’Espagne. Fondée au IXe siècle, la forteresse fut reprise aux Maures par Sancho en 1069 pour devenir plus tard un avant-poste de la Reconquista. Alquézar conserve de ce passé une architecture médiévale remarquable teintée d’un parfum d’Orient.

     

    les pyrénées espagnoles

    Val d’Aran

    Au centre des Pyrénées, le Val d’Aran s’ouvre vers la vallée de la Garonne et donc la France. Ses versants orientés nord contrastent avec les paysages arides laissés en Aragon. Nous sommes dans la riche Catalogne, villages en pierre de taille, somptueuses églises romanes et nature préservée font de cette vallée une destination courue par les Barcelonais en quête d’authenticité.

    les pyrénées espagnoles

     

    Le val de Boi, bijou de l’art roman

    Le val de Boi, étriqué et blotti contre les parois abruptes des 3000 de l’Alta Ribagorza, abrite un trésor. Plus d’une douzaine d’églises et d’ermitages romans ont traversé les âges, leurs hauts clochers, toujours dressés, prêts à sonner un dernier message.

     

    les pyrénées espagnoles

    Cirque de Colomers

    C’est à la lisière du parc national d’Aiguestortes que le cirque de Colomers déploie sa quarantaine de lacs et laquets aux eaux turquoise. On y accède depuis la petite vallée d’Aiguamotx en Catalogne.

     

    les pyrénées espagnoles

    Cadaqués

    La fin d’un voyage idéal, si l’on parcourt les Pyrénées espagnoles d’ouest en est, est sans aucun doute le beau village de pêcheurs de Cadaqués. Niché dans une crique du Cap de Creus, en Catalogne, ses façades blanches et ses ruelles étroites virent défiler piéthore d’artistes, inspirés par les lieux, ou amis de Salvador Dali qui recevait chez lui, dans sa villa de Port Lligat, toute l’avant-garde du surréalisme. C’est ici, à plus de 450 km de l’Atlantique, que les Pyrénées plongent dans la Méditerranée.

     

    les pyrénées espagnoles

      

  • * LES PLUS BEAUX TRAINS DE FRANCE

    Dans chemin de fer, il y a chemin.

    Le train a été l’une des innovations les plus marquantes du XIXe siècle ; il reste dans notre quotidien une technologie plus importante que bien des inventions dites « high-tech ».

    TRAIN.jpg

     

    SUD-OUEST

    Train jaune de Cerdagne

    Il est devenu l’emblème de la Catalogne française.

    petit-train-jaune.jpg

     

    Petit train de la Rhune

    Au Pays Basque, le tortillard des élégants de la Belle Epoque.

     

    rhune.jpg

    Gentiane Express

    Les Bougnats l’empruntaient jadis pour monter à Paris.

     

    gentiane.jpg

    Truffadou du Haut-Quercy

    La ligne servait au transport des truffes, l’or noir du pays.

     

    haut quercy.jpg

    Corail des Causses

    Entre Hérault et Cantal, un voyage au long cours pour découvrir les sauvages plateaux du sud du Massif Central.

     

    causses.jpg

    Cinéma

    De Renoir à Truffaut, les plus grands cinéastes nous ont invités à monter en voiture.

     

    OUEST

    Vapeur du Trieux

    Dans les Côtes d’Armor, une locomotive de 1922 au cœur des bocages. Quelques lignes préservées témoignent de l’histoire florissante du Réseau breton.

     

    trieux.jpg

    Tire-bouchon de Quiberon

    Filant entre dunes et mer, le train estival des plages nargue les embouteillages.

    quiberon.JPG

     

    Blanc-Argent du Berry

    Ce personnage-clé du terroir achemine, chaque matin, les écoliers.

     

    blanc argent.jpg

    Train des Mouettes

    Derrière la plus vieille locomotive de France, la campagne charentaise en roue libre.

    mouettes.jpg

     

    Ligne Deauville-Cabourg

    La Côte fleurie, sur la trace des baigneurs du Second Empire.

     

    deauville.jpg

    Vapeur du Rillé

    Au bord d’un lac de Touraine, un circuit créé de toutes pièces.

     

    rille.jpg

    Réseau breton

    Grâce aux cheminots, les traditions de toute une région continuent à voyager entre Carhaix, Paimpol et Guingamp.

     

    réseau breton.jpg

    Art

    Témoin de la révolution industrielle, Monet fixa sur la toile l’élan des locomotives.

     

    NORD

    Ligne du Vermandois

    Dans les anciennes voitures de l’ »Orient-Express, on sert des menus gastronomiques. De Saint-Quentin à Lille, des vapeurs évoquent la révolution industrielle, qui a fait la fortune de la région.

     

    vermandois.jpg

    Tramway de la Deûle

    Le long de ce canal lillois, une balade en compagnie des mariniers.

    deule.jpg

     

    Ligne des terrils

    De Béthune à Hénin-Beaumont, le passé minier défile devant les fenêtres du TER. Au pays du charbon, le chemin de fer reste roi.

     

    le ter.jpg

    Circuit des Chanteraines

    Un parcours bucolique aux portes de la capitale

    chanteraines.jpg

     

    Vapeur de la baie de Somme

    Ce monument ambulant promène ses passagers entre chevaux, moutons et oiseaux.

     

    baie de somme.jpg

    Loisir

    Le royaume des trains miniatures … sous la gare de l’Est.

     

    EST

    Train forestier des Vosges

    Entre Abreschviller et Grand Soldat, une excursion en vapeur au milieu des sapins. Aux confins de la France, ces omnibus flirtent avec l’Allemagne, la Belgique ou la Suisse.

    vosges.jpg

     

    TER des Ardennes

    En suivant les méandres de la Meuse, il nous conduit jusqu’à la frontière belge.

     

    ter ardennes.png

    Train du fort du Hackenberg

    Un voyage insolite dans les galeries souterraines de ce bastion de la ligne Maginot.

     

    hackenberg.jpg

    Autorail des Horlogers

    Entre Besançon et Le Locle, en Suisse, il relie les hauts lieux des industries horlogères.

     

    horlogers.jpg

    Ligne des Hirondelles

    De viaduc en viaduc, la traversée du Jura donne au passager des sensations de funambule.

     

    hirondelles.jpg

    SUD-EST

    Le Trinighellu

    Le « Petit train », corse est le cordon vital qui rattache à la mer les villages montagnards de l’île de Beauté. Du maquis corse aux gorges de l’Allier, ponts et tunnels permettent de défier tous les paysages.

     

    trinighellu.jpg

    TER de la Côte Bleue

    Il dessert les plages et les calanques à l’ouest de Marseille.

     

    cote bleue.jpg

    Vapeur des Cévennes

    Un train touristique sur l’ancienne « voie de la soie ».

     

    vapeur des cevennes.jpg

    Train des Merveilles

    De Nice à Cuneo (Italie), à travers les vallées alpines.

     

    merveilles.jpg

    Chemin de fer de la Mûre

    Dans l’Isère, frissons garantis sur des viaducs vertigineux.

     

    mure.jpg

    Ligne du Livradois-Forez

    A découverte de ce parc naturel en vapeur ou diesel.

     

    livradois.jpg

    Train des gorges de l’Allier

    Franchissant 51 tunnels et 16 viaducs, il s’aventure là où aucune route ne passe.

     

    gorges allier.jpg

    Voies du Mont-Blanc

    Entre Saint-Gervais et Chamonix, un TER et deux trains à crémaillère montent à l’assaut du géant des Alpes.

     

    mont blanc.jpg

    Passion

    Dans le Var, les locos à vapeur du " Train des Pignes". Au bout de la ligne, le plus long glacier de France. Depuis la terrasse de la gare les passagers découvrent l’un des plus beaux panoramas alpins : la mer de Glace et au fond, les pics des Grandes Jorasses, à 4205 mètres d’altitude.

     

    train-des-pignes.jpg